21 OCTOBRE 2015 – « ZI SIWA ZI RAHAFU » - Conférence sur « De l’OR dans nos déchets ? »


JPEGLe 21 octobre 2015 à Moroni a eu lieu la journée « ZI SIWA ZI RAHAFU » (Rejoignez-nous pour des îles plus propres). Cette initiative conjointe, qui mobilisait l´Union Européenne et la France, à l’occasion du déplacement de Mme l’ambassadrice Marjana Sall (Délégation de l’Union de l’Union européenne de Maurice), ainsi qu´une pluralité d´acteurs publics ou privés engagés dans la sensibilisation de la population sur ces questions, s´inscrivait dans le cadre de l´une des plus grandes priorités de notre temps : la préservation de l´environnement par un développement humain responsable. L´Union des Comores, dépendante dans une large mesure pour sa consommation du niveau de ses importations, demeure très concernée par la question des déchets : que faire de ces déchets dans un espace à la géographie contrainte ? Comment les revaloriser, afin de limiter l´impact sur l´environnement des îles, et pour recréer de la richesse ?


JPEGCette journée dédiée à la collecte de déchets, au tri et au recyclage voulait faire passer un message simple et universel : notre responsabilité citoyenne est de réduire nos déchets pour limiter notre impact sur l´environnement, et les valoriser toujours plus, en s´appuyant sur une législation axée sur la préservation de notre environnement, via un soutien fort des pouvoirs publics.


JPEG
Initiée dès le matin par une action de nettoyage du littoral de Moroni, cette journée s’est terminée à l´Alliance française par la tenue d’une conférence intitulée « De l´or dans nos déchets », destinée à valoriser le principe d’économie circulaire, en montrant qu’une gestion rationnelle de nos déchets et notre engagement citoyen en faveur de l’environnement sont des opportunités à la fois pour valoriser un territoire, mais aussi pour créer de l’emploi, et donc recréer de la richesse à partir de ce qui nous semblait inutilisable. Cette conférence s’est articulée sur une étude réalisée par Mlle Naïda Mohamed, sociologue-consultante, autour de la création d´Activités Génératrices de Revenus (AGR) basées sur le recyclage des déchets. Cette étude a été financée en 2014 par l’Ambassade de France dans le cadre d’un partenariat avec l’ONG environnementale comorienne Deux-Mains. Elle est aujourd’hui tenue à disposition des pouvoirs publics.

Dernière modification : 22/10/2015

Haut de page