8 mars 2019 : la France célèbre la Journée internationale des droits des femmes aux Comores.

A l’invitation de Jacqueline Bassa-Mazzoni, ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores, près de 70 femmes issues de la société civile comorienne et française se sont réunies à la Résidence de France le mardi 5 mars pour marquer la journée internationale des droits des femmes. Dans son mot d’accueil, l’ambassadrice a rappelé que l’égalité homme-femme avait été déclarée grande cause du quinquennat du Président de la République française. Elle s’est réjouie des coopérations multiples développées par le Service de coopération et d’action culturelle et l’Agence française de développement, pour et avec les femmes comoriennes, dans les secteurs productifs, la santé, l’éducation, le sport, les arts et la culture. Insistant sur le chemin déjà accompli et sur le combat ardu à poursuivre en faveur de la parité, l’ambassadrice a conclu ses propos par une citation de Marie Curie : « « La vie n’est facile pour aucun d’entre nous, nous devons persévérer et surtout avoir confiance en nous-mêmes. Nous devons croire que nous sommes doués pour quelque chose et que nous devons l’atteindre ».

L’Alliance française de Moroni a, quant à elle, accueilli vendredi 8 mars une exposition dédiée aux talents entrepreneuriaux des femmes comoriennes et donné la parole à plusieurs femmes, sportives de haut niveau, militaire, activistes de la société civile, diplomate, etc., venues témoigner de leurs expériences de vies respectives.

JPEG
Fabienne Drout-Lozinski, conseillère politique à l’Ambassade de France, témoigne sur son métier de diplomate.

La manifestation, visitée par un public nombreux, s’est achevée en musique dans une ambiance joyeuse, autour de groupes féminins de Twarab – musique traditionnelle comorienne.

JPEG

Dernière modification : 17/04/2019

Haut de page