Accord de financement sur le volet Éducation du Plan de développement France - Comores

Les parties comorienne et française ont signé, lundi 19 juillet 2021, la convention de financement du projet d’amélioration de l’environnement scolaire (PAES), d’un montant de 9,7 milliards de francs comoriens (soit près de 20 millions d’euros).

Les signataires, pour la partie française, sont l’Ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores, Madame Jacqueline Bassa-Mazzoni, le Ministre des Finances et du Budget, Monsieur Said Ali Said Chayhane et le Directeur par intérim de l’Agence Française de Développement (AFD) Monsieur Jean-Benoît Perrot-Minnot, en présence du Ministre de l’Éducation nationale, Monsieur Moindjé Moussa Mohamed, futur maître d’ouvrage.

PNG
De g. à d. : M. Moindjié Mohamed Moussa, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement et de la Recherche scientifique ; M. Said Ali Said Chayhane, Ministre des Finances, du Budget et du Secteur bancaire ; Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, Ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores ; M. Jean-Benoît Perrot-Minnot, Directeur par intérim de l’Agence Française de Développement (AFD) ; M. Hubert Olié, Conseiller de coopération et d’action culturelle.
En arrière-plan : M. El Aziz Ben Ahmed, directeur de cabinet du Ministre des Finances, du Budget et du Secteur bancaire.

Le projet s’inscrit dans le cadre de la composante « Éducation » du Plan de Développement France-Comores (PDFC) et répond aux ambitions du Plan Comores Émergent (PCE). Il concerne l’accès pour toutes les jeunes comoriennes et tous les jeunes comoriens à une éducation de qualité, dans un environnement et des conditions d’apprentissage adaptés.

PNG
De g. à d. : M. Moindjié Mohamed Moussa, Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement et de la Recherche scientifique ; M. Said Ali Said Chayhane, Ministre des Finances, du Budget et du Secteur bancaire ; Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, Ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores ; M. Jean-Benoît Perrot-Minnot, Directeur par intérim de l’Agence Française de Développement (AFD) ; M. Hubert Olié, Conseiller de coopération et d’action culturelle.

Ce projet permettra la réhabilitation des infrastructures de près de 45 établissements publics du primaire, du collège et du lycée, répartis sur les 3 îles, dont les 4 lycées de référence de Fomboni, Mutsamudu, Domoni et Moroni. Ces interventions concerneront la réhabilitation du bâti, la construction de locaux, la mise à niveau de l’accès à l’eau et à l’assainissement, la gestion des déchets, l’aménagement d’espaces extérieurs (notamment les équipements sportifs) et la création de bibliothèques et de salles de travaux pratiques (ou laboratoires). Ces interventions répondront aux meilleurs standards en termes de construction et de résilience aux changements climatiques.

Dernière modification : 17/08/2021

Haut de page