Bandamadji-Itsandra a inauguré son centre touristique et une digue

L’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, Monsieur Luc HALLADE, a participé le samedi 18 juin 2011, sur la commune de Bandamadji-Itsandra, à l’inauguration d’un complexe touristique en présence de Monsieur le Gouverneur de l’île autonome de Ngazidja et de Madame le Maire de la commune.

JPEG

Le projet, financé dans le cadre du Programme de Co-développement avec l’Union des Comores (PCUC), s’articule autour d’autres programmes antérieurs. Il fait notamment suite à la construction d’une digue de protection maritime de 245 mètres de long par le PROGECO (Programme Régional de Gestion Durable des Zones Côtières des Pays de l’Océan Indien) permettant de récupérer une surface de 2 500 m2 pour la réalisation du complexe.

Ce projet vise à développer des activités économiques et de loisir sur le littoral de Bandamadji-Itsandra mais aussi à valoriser l’artisanat comorien. Il a été porté au niveau de la diaspora par l’Association des Ressortissants Comoriens de Bandamadji en France (ARCBF) et par la Mairie de Bandamadji-Itsandra. Les 1 120 habitants de la commune, et plus spécifiquement ses artisans, seront les premiers bénéficiaires de cette initiative.

Le coût total des travaux s’élève à 39 407 268 KMF, soit 80 101 €, pris en charge par les bénéficiaires locaux à hauteur de 10 %, soit 4 100 000 KMF (8 334 €), la diaspora à hauteur de 30 %, soit 11 652 251 KMF (23 685 €) et le PCUC à hauteur de 60%, soit 23 655 017 KMF (48 082 €).

Le projet a permis la construction d’une boutique de vente de produits artisanaux, d’un bungalow-gite et de toilettes publiques mais surtout la création de dix emplois directs. Il permettra également la valorisation de la production artisanale et culturelle de la région comme la promotion du tourisme. Enfin, il doit contribuer à la sensibilisation des communautés pour la gestion des déchets. Ce complexe doit désormais relever le défi de l’autonomisation financière en pérennisant ses activités.
La France formule le souhait que cet aménagement devienne un pôle de développement de l’activité touristique insulaire et participe à la création de richesses au profit des populations.

JPEG

Crédit photos : Aziz Koudra

Dernière modification : 01/07/2011

Haut de page