CBE : Concassage, Bétonnage, Enrobage

Le groupe CBE est une société spécialisée dans la production d’agrégats pour le bâtiment, dans le terrassement, le génie civil ainsi que la construction de routes et les travaux publics. Son siège social est situé à Moroni dans le quartier Hadoudja.

S’appuyant sur un effectif de 215 personnes réparties en Grande-Comore, à Anjouan et à Mohéli, la CBE œuvre depuis 2005 dans tout l’archipel où son activité est en constante évolution et où elle a créé de nombreux emplois.
JPEG

Elle possède un large parc d’engins de chantiers et de terrassement ainsi qu’une station de concassage dans chaque île, ce qui fait de la société le leader dans ce domaine aux Comores. Ses principales carrières, dont sont issus les agrégats, sont situées à Handouli et à Pvanamboini.

JPEG
La CBE tente de s’adapter et de réagir face à la demande de matériaux de construction, tels que le sable ou les graviers, qui augmente d’année en année et qui n’est pas encore totalement satisfaite. Dans ce cadre, les ventes en volume de la société ont pratiquement doublé depuis 2007, passant d’environ 50.000 à 100.000 mètres cubes.

Certains projets d’envergure qui devraient être entrepris aux Comores dans un futur proche, comme la réhabilitation du réseau routier par l’Union Européenne ou la construction de complexes hôteliers, annoncent une forte augmentation de la demande de matériau, ce qui a poussé CBE à prendre des mesures pour consolider et augmenter sa production. Ainsi, l’arrivée d’un deuxième sablier devrait permettre d’augmenter l’offre de sable de 25%.
JPEG
De plus, des études sont en cours concernant l’ouverture d’une deuxième carrière en Grande Comore ainsi que l’élargissement des capacités de production de granulats.

Mise à part la vente d’agrégats pour le bâtiment, les chantiers réalisés par CBE sont nombreux et variés. CBE construit en effet des routes mais aussi des terrains de sport, des parkings, et se charge même parfois de la démolition de certains bâtiments.

On compte notamment parmi les réalisations de la société la route Hajoho-Jimilimé à Anjouan, financée par l’AFD, la route de Mdjoiézi financée par la Banque Mondiale, le renforcement de berges à Mohéli sur financement du Fonds Européen de Développement, ou bien encore le terrassement et la construction du parking d’avion et du terminal de l’aéroport international de Hahaya.

JPEG

Retrouvez cet article au format pdf :

PDF - 107.3 ko
(PDF - 107.3 ko)

Dernière modification : 20/05/2013

Haut de page