Coopération France - Union des Comores : Lancement du projet eau à Iconi

JPEG

Ce mercredi 23 octobre a eu lieu le lancement du projet eau à Iconi. Le Président comorien Dr. Ikililou Dhoinine a posé la première pierre des travaux en présence de nombreux officiels comoriens et de l’ambassadeur de France, M. Philippe Lacoste.

Ce projet consiste à réhabiliter et à améliorer le système d’alimentation en eau potable de la ville d’Iconi pour permettre un accès à environ 7 500 habitants et 1200 ménages. L’objectif de ce chantier est d’assurer un accès continu à l’eau potable d’une façon durable et à parfaire la qualité et la gestion de l’eau distribuée.

Ces travaux incluront la construction de deux réservoirs de 150 m3 chacun, la réhabilitation du réseau de distribution d’eau dans la ville d’Iconi, l’installation et la réhabilitation des bornes fontaine ainsi que la mise en place d’un système de gestion communautaire de l’eau en partenariat avec la société nationale MAMWE.

Ce projet est une nouvelle illustration de l’engagement considérable de la coopération française dans le secteur de l’eau aux Comores. Ainsi, la France avec les projets portés par l’agence française de développement, à Anjouan, à Moheli, mais aussi en Grande Comore, avec le projet GECEAU, est un bailleur majeur du secteur de l’eau aux Comores.

JPEG

C’est aussi l’engagement des coopérations décentralisées qui se mobilisent en faveur de l’accès à l’eau aux Comores. Ainsi le 21 novembre prochain, se réunira à Paris, à l’initiative de Cités Unies France, différentes collectivités françaises pour une réunion sur le thème de l’accès à l’eau des populations de Grande Comore, afin de mieux coordonner leurs efforts.

Le coût global du projet eau à Iconi est de 165 063 250 KMF soit 335 516 euros.

La contribution en numéraire est au total de 69 263 250 KMF soit 140 788 euros répartit ainsi :

-  20 678 148 KMF, soit 42 031 euros sont pris en charge par l’association Djabal Paris
-  14 147 299 KMF, soit 28 757 euros sont pris en charge par la commune d’Iconi
-  34 437 803 KMF, soit 70 000 euros sont sollicités auprès du Programme Franco-Comorien de Codéveloppement.

Discours de l’Ambassadeur de France, Monsieur Philippe Lacoste :
PDF - 10.6 ko
(PDF - 10.6 ko)

JPEG

Dernière modification : 05/11/2013

Haut de page