Deux naufragés comoriens recueillis par la frégate « Nivôse ».

La frégate française « Nivôse », qui faisait une patrouille sur le canal du Mozambique, a recueilli, le 28 mars 2014, deux pêcheurs comoriens naufragés depuis le 18 février, M. Farid Bacar, 21 ans, et M. Michel Youssouf, 38 ans.

JPEG JPEG

Une tempête, en date du 18 février 2014, jour de leur départ, avait fait chavirer l’embarcation de ces deux pêcheurs, tous deux habitants de Bangoi Hambou. Trois navires les auraient approché depuis le naufrage mais aucun ne se serait arrêté pour leur porter secours, jusqu’à ce qu’ils soient recueillis par le « Nivôse » vendredi dernier, dans la partie sud du canal du Mozambique.

C’est tôt le mercredi 2 avril 2014 que le « Nivôse », qui compte à bord une centaine de membres de l’équipage, a mouillé au large de Moroni afin que les deux pêcheurs puissent retrouver leurs proches et retourner dans leur foyer.

JPEG

Le bateau Jennifer de 40 places, mis à disposition par le groupe Bolloré (Moroni Terminal), a assuré la navette entre le quai et le « Nivôse ». Etaient présents à bord des autorités, dont le Directeur du cabinet du Président de l’Union, chargé de la Défense M. Hamada Madi Boléro, le Ministre de l’Intérieur, M. Houssein Hassane Ibrahim, les deux naufragés, neuf membres de l’équipage de la frégate française impliqués directement dans le sauvetage, dont le Capitaine de la frégate, le Commandant M. Jean-Baptiste Soubrier, et le Commissaire du bord, M. Olivier Roitel.

La Première Conseillère de l’Ambassade de France, Mme Francy Degardin, les notables de la région de Hambou, les représentants du Gouvernorat, du Ministère des Relations Extérieures ainsi que de l’Assemblée Nationale de Grande Comore, les autorités portuaires et militaires, de nombreux médias ainsi que des amis et des proches des deux pêcheurs comoriens étaient présents sur le quai pour accueillir les héros du jour. Les deux hommes, très émus, ont été acclamés par la foule.

JPEG
JPEG

Les rescapés ont ensuite été emmenés dans les locaux de la garde-côtes où le médecin chef du service de santé militaire, accompagné du médecin de bord de la frégate française, leur a fait un bilan de santé.

S’en est suivi une conférence de presse durant laquelle le Directeur de cabinet de la Présidence de l’Union, chargé de la défense et la Première Conseillère de l’Ambassade de France ont remercié l’équipage de « La Nivôse » pour ce sauvetage et souligné les liens d’amitié qui existent entre la France et les Comores.

JPEG

Le Capitaine de la frégate a expliqué l’opération de sauvetage, vendredi 28 mars 2014. Il était environ 20h30 lorsqu’une embarcation a été repérée. Un zodiac a alors été mis à l’eau afin d’aller chercher les deux naufragés, conscients mais physiquement très faibles, après avoir dérivé pendant un mois et demi durant lequel ils se sont nourris grâce à la chaîne alimentaire qui s’est créée sous leur embarcation. Ils ont ensuite été soignés par le médecin du bord et ont repris rapidement des forces. Le Commandant a ajouté « je suis comblé de voir la joie de leur entourage et je suis comblé car mon équipage s’est soudé encore davantage en se tournant vers eux  ».

Le médecin du service de santé militaire a ensuite assuré que les deux naufragés étaient en bonne santé.

Les marins de la frégate française « Nivôse » ont remis aux deux rescapés un livre d’or ainsi que des dons récoltés de manière spontanée par les membres de l’équipage.

M. Bacar et M. Youssouf ont alors rejoint leur entourage, avant de prendre la route pour la région de Hambou.

JPEG
JPEG

Retrouvez l’intégralité des photos de l’heureux évènement sur la page Facebook de l’Ambassade de France : Ambafrance Moroni.

Dernière modification : 03/04/2014

Haut de page