En signe de solidarité avec la France, le Sommet des chefs d’Etat de la COI est reporté

Le 25 juillet 2014, Moroni, Union des Comores

Le IVème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission de l’océan Indien (COI), prévu de se tenir le 26 juillet à Moroni, est reporté.
Ce renvoi a été décidé compte tenu de l’émoi suscité par la catastrophe du vol Air Algérie, faisant plus de 116 victimes dont 51 Français.

Le président de la République Française, S.E.M. François Hollande, a informé le président de la République des Comores, S.E.M. Ikililou Dhoinine, hôte du Sommet, de la nécessité de reporter sa participation au Sommet et son déplacement dans l’océan Indien. Comprenant cette nécessité et après consultation avec ses pairs, le président S.E.M. Ikililou Dhoinine a décidé de reporter le IVème Sommet de la COI.

Cette décision a été communiquée lors d’une réunion d’information, ce vendredi 25 juillet, par S.E.M El Anrif Said Hassane, ministre des Relations extérieures et de la Coopération de l’Union des Comores. « La France, membre de notre organisation régionale, et partenaire privilégié de nos pays, a été durement touchée par cette catastrophe aérienne. C’est pourquoi, en signe de solidarité, la décision a été prise de reporter le IVème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement », a annoncé le ministre comorien.

La ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar et présidente du Conseil de la COI, S.E. Mme Arisoa Lala Razafitrimo, a souligné la vive émotion qu’a suscité la catastrophe aérienne et l’esprit de cohésion qui préside aux relations des pays membres de la COI.

Le Secrétaire général de la COI, S.E.M. Jean Claude de l’Estrac, a rencontré le président de l’Union des Comores, S.E.M. Ikililou Dhoinine, peu avant la réunion d’information à laquelle ont participé l’ensemble des chefs de délégation des pays membres. Il a indiqué le souhait exprimé par le président de l’Union des Comores de réunir les chefs d’Etat et de gouvernement en Sommet dans le courant du mois d’août. La date exacte du report de l’évènement doit encore être discutée et agréée par tous les pays membres.

Le ministre mauricien des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, S.E. Dr Arvin Boolell, et son homologue des Seychelles, S.E.M. Jean Paul Adam, ont également fait part de la sympathie de leur gouvernement respectif et salué les efforts consentis par l’Union des Comores pour l’organisation de cet événement. En effet, les autorités comoriennes ont déployé des efforts conséquents et hautement appréciés pour faire de la rencontre prévue un succès. L’ensemble du travail accompli par l’Union des Comores servira utilement le Sommet qui se tiendra ultérieurement.

S.E. Mme Claudine Ledoux, Ambassadeur déléguée à la Coopération dans la zone de l’océan Indien, représentant la Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie de la République Française, a remercié les représentants des pays membres de la COI pour les « paroles de réconfort » et la compréhension, de tous, de la décision du président S.E.M François Hollande de reporter sa visite dans l’océan Indien et la tenue du Sommet. «  La COI, c’est une famille. Quand l’un d’entre nous est blessé, c’est tout le monde qui souffre », a déclaré S.E. Mme Ledoux précisant que « la solidarité qui nous unit nous permet de traverser des épreuves et de relever aussi les défis de notre avenir ».

JPEG

Minute de silence observée lors de la réunion d’information :
de gauche à droite :

S.E. Mme Arisoa Lala Razafitrimo, ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar et présidente du Conseil de la COI,
S.E.M Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI,
S.E.M El Anrif Said Hassane, ministre des Relations extérieures et de la Coopération de l’Union des Comores

Source

Dernière modification : 12/09/2014

Haut de page