Energies renouvelables : construction de la première centrale photovoltaïque de l’histoire des Comores par la société française InnoVent

Le président-directeur général d’InnoVent, M. Grégoire Verhaeghe, le ministre de l’Énergie, de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Environnement, M. Moustadroine Abdou, et le directeur général de la SONELEC-Ma-Mwé, M. Abdou Said Mdahoma, ont signé, le 26 novembre dernier en présence de l’ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores, un accord de principe définissant les modalités de construction du premier parc solaire de l’histoire des Comores.

La future centrale photovoltaïque, dont la mise en service à été fixée au dernier semestre 2019, sera construite à Foumbouni (au sud-est de Grande Comore) et aura une capacité de 3MW, ce qui représente une augmentation de 13,5% de la production électrique de l’Union.

Elle permettra la réalisation de substantielles économies budgétaires - grâce à la baisse du prix de l’électricité -, la création d’emplois locaux, et contribuera aux Objectifs de Développement Durable en matière de défense de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique.

InnoVent pourrait par ailleurs envisager la construction - sur le même site - d’une station de transfert d’énergie par pompage (STEP) pour valoriser le large potentiel hydro-solaire de l’archipel afin de stocker de l’énergie utilisable également la nuit.

PNG - 775.9 ko
Aperçu du futur site du "parc solaire du Dahu" à Foumbouni
Au centre : M. Grégoire Verhaeghe, président-directeur général d’InnoVent, et l’ambassadrice de France auprès de l’Union des Comores

Dernière modification : 13/12/2018

Haut de page