Hommage à Jacques Chirac à l’ambassade de France à Moroni et à la représentation consulaire de Mutsamudu, le 30 septembre 2019.

A la suite du décès de Jacques Chirac, ancien Président de la République française (1995-2007), survenu le 26 septembre 2019, l’ambassade de France auprès de l’Union des Comores, à Moroni (Grande Comore), et la représentation consulaire, à Mutsamudu (Anjouan) ont mis à disposition du public un registre de condoléances, lundi 30 septembre 2019, décrété « jour de deuil national ».

L’ambassadrice de France, Jacqueline Bassa-Mazzoni, a ainsi reçu une délégation d’une quarantaine de notables de Foumbouni (Sud de la Grande Comore) et de personnalités politiques comoriennes, parmi lesquelles le ministre de l’Economie et porte-parole du gouvernement, Houmed M’Saidie, qui a signé le registre. Par ailleurs, l’ambassade a reçu de nombreux messages témoignant de l’émotion que la disparition de l’ancien Président a suscitée au sein de la population comorienne et parmi les notables.

JPEG

L’ambassadrice de France, à Moroni, aux côtés de notables de Fombouni.

JPEG

Signature du registre de condoléances mis à disposition du public.

A Anjouan, la représentante de l’antenne consulaire, Valérie Blachier, a reçu le Gouverneur d’Anjouan, Anissi Chamsidine, accompagné de son épouse, le Procureur de la République d’Anjouan, Mohamed Abdallah Amani, le Consul honoraire d’Italie, Xavier Grillone, des représentants de la gendarmerie d’Anjouan, le Maire de la commune de Ouani, Bourhane Abdérémane, l’Adjointe au maire de Mutsamudu, le Directeur régional de la Culture Anjouan, les petites sœurs de la Communauté des Missionnaires de la Charité, des membres de la communauté française, ainsi qu’un représentant de l’ONG « Initiative Développement ». Rassemblés aux côtés du médecin conseil du poste et de l’ensemble de l’équipe de l’antenne consulaire d’Anjouan, une minute de silence a été observée pour rendre un ultime hommage à l’ancien Président Jacques Chirac.

JPEG

Cérémonie officielle à l’antenne consulaire de Mutsamudu, sur l’île d’Anjouan.

JPEG

Signature du registre de condoléances par une sœur de la Communauté des Missionnaires de la Charité.

JPEG

Signature du registre de condoléances par le maire de la commune de Ouani, Bourhane Abdérémane.

A Moroni et à Mutsamudu, des témoignages poignants ont été recueillis sur le livre de condoléances ouvert à cet effet durant toute la journée de lundi.

Dernière modification : 28/10/2019

Haut de page