Inauguration de la route reliant Hajoho à Jimilimé (Anjouan)

JPEG

L’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, M. Philippe Lacoste et le Directeur de l’Agence Française de Développement, M. Jean-François Vavasseur, ont participé le 22 décembre 2011 à la cérémonie d’inauguration de la route reliant Hajoho et Jimilimé, sur l’île d’Anjouan, en présence de S. Exc. le Président de l’Union des Comores, le Dr. Ikililou Dhoinine, de S. Exc. le Vice-Président en charge d l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat, M. Nourdine Bourhane, du Gouverneur de l’île autonome d’Anjouan, M. Anissi Chamsidine, et de nombreux invités.

.

.

Les travaux de construction de cette route de 6.5 km ont bénéficié d’une subvention de l’AFD (Agence Française de Développement, organe pivot de l’aide publique française au développement) à hauteur de 732 millions de francs comoriens (1.488 millions d’euros), dans le cadre des engagements pris par la France lors de la Conférence des Bailleurs de Fonds de Maurice en décembre 2005.

.

JPEG

.

Par ce projet, la France confirme ainsi son engagement à contribuer au développement rural et à lutter contre la pauvreté, par le désenclavement des populations isolées. La localité de Jimilimé, composée de 900 ménages représentant environ 6.000 habitants, souffrait en effet de son isolement géographique, dû à l’absence d’infrastructures lui permettant d’être reliée aux autres communes de l’ile, alors même que la quasi-totalité de la population travaille dans l’agriculture et l’élevage bovin. Le projet de cette route n’est d’ailleurs pas récent, puisque des études avaient déjà été réalisées dans les années 80 mais n’avaient pas pu se concrétiser faute de financement. La population locale avait même entrepris en 2003 d’aménager un accès praticable en voiture avec ses faibles moyens. Pourtant, la localité ne restait jusqu’alors accessible qu’à pied ou avec des ânes qui assurait le transport des différents produits nécessaires à la vie des ménages.

.

JPEG

.

L’action de la France répond donc aux besoins et aux attentes des habitants de Jimilimé.

.

JPEG

.
Dans le discours qu’il a prononcé au cours de cette cérémonie, l’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, M. Philippe Lacoste, a souligné tous les enjeux de ce projet soutenu financièrement par la France.

.

« Comment dans le monde d’aujourd’hui, concevoir le développement économique et social sans lien avec des moyens de transport ? Comment progresser par exemple vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement sans disposer de possibilités pratiques d’échanger physiquement avec d’autres personnes ? Certes, les nouvelles technologies et notamment Internet sont formidables mais elles ne peuvent pas tout ! Comment vendre les surplus agricoles sans accès à un marché ? Comment améliorer la santé maternelle et infantile sans possibilité de se rendre rapidement dans un hôpital en cas de besoin ? Comment disposer de services essentiels sans liaisons avec un réseau plus large ? Comment donner des perspectives à des jeunes sans accès à la ville ? Comment enfin construire un pays alors que certains habitants se considèrent relégués dans des zones inaccessibles ?

.

Mesdames et Messieurs,

.

Le village de Jimilimé, qui n’est pas un hameau de quelques dizaines de familles mais un bourg de plus de 6.000 âmes, se trouvait dans une telle situation.

.

[…]

.

Aujourd’hui, un épisode s’achève. Une nouvelle page s’ouvre pour les habitants de Jimilimé. La France est heureuse d’avoir contribué à cette réalisation tant attendue. »

.

Retrouvez l’intégralité du discours prononcé par M. l’Ambassadeur dans le fichier PDF ci-dessous.

.

PDF - 74.6 ko
(PDF - 74.6 ko)

.

A noter par ailleurs que la France, à travers l’AFD, va poursuivre ses actions pour soutenir le développement local de la région de Jimilimé. 160 millions de francs comoriens (325.000 euros) seront notamment alloués pour :

.

- la construction d’un collège et d’un local pour les SANDUK (institution de microfinance),

.

- la mise en œuvre d’un projet d’adduction d’eau,

.
- le lancement d’actions de reboisement et d’appui à l’élevage.

.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 27/12/2011

Haut de page