Journée de l’Europe à l’Université des Comores

JPEG

Jeudi 9 mai 2013, le bureau de l’Union européenne (UE) aux Comores et la cellule d’appui de l’ordonnateur national, rattachée au Ministère des Finances, ont choisi de fêter la "Journée de l’Europe" dans l’enceinte de l’Université des Comores, sur le site de Mvouni.

JPEGLe 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l’Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques. Cette proposition, connue sous le nom de "déclaration Schuman", est considérée comme l’acte de naissance de l’Union européenne. Aujourd’hui, le 9 mai est devenu un symbole européen (journée de l’Europe) qui, aux côtés du drapeau, de l’hymne, de la devise et de la monnaie unique (l’euro), identifie l’Union européenne en tant qu’entité politique.

JPEG

Cette année, la Fête de l’Europe a été consacrée à « l’Année européenne des citoyens » : la célébrer devant la jeunesse estudiantine des Comores était donc tout à fait approprié.

M. Nouroudine Abdallah, Secrétaire Général du Ministère de l’Éducation nationale, de la Recherche, de la Culture et des Arts, chargé de la Jeunesse et des Sports et M. Mahamoudou Saïd, Doyen de la Faculté de Droit et Sciences Économiques, ont représenté les autorités de l’Union. M. Philippe Lacoste, Ambassadeur de France, parlant au nom de l’UE comme représentant du pays assurant la présidence de l’UE aux Comores, a prononcé le discours de l’Union Européenne (voir texte du discours joint).

JPEG

Cette manifestation a été l’occasion d’une présentation, par les différents experts concernés, des divers projets déployés en Union des Comores, parmi lesquels la réhabilitation des routes, l’appui à la formation professionnelle, l’encadrement de l’éducation, etc. (Voir encadré ci-dessous) Ces allocutions ont permis des mises en débat très riches, grâce à l’attention et l’implication des étudiants venus très nombreux.

JPEG

L’Union européenne aux Comores

La Coopération entre l’Union des Comores et l’Union européenne est régie par les accords de Cotonou.

Les ressources du Fond Européen de Développement (FED) sont gérées par :

  • La commission européenne représentée par la délégation basée à Maurice
  • Le gouvernement comorien représenté par l’ordonnateur national.
  • L’ordonnateur national est assisté dans ses fonctions par une cellule d’appui, la « CA-ON », dont le but est d’améliorer l’efficacité de la coopération entre l’Union européenne et l’Union des Comores.

La « CA-ON » est chargée de la coordination des programmes FED et de la collaboration technique avec les ministères et services en charge de la tutelle et de la supervision des projets.

Le 10ème FED 29,7 milliards de KMF

6 conventions de financement signées

  • ALPACO : Appui au plan pour la coordination de l’aide (déjà exécuté)
  • FCT : Appui au gouvernement pour les études et les réunions d’échanges (déjà exécuté)
  • Elections 2010 (déjà exécuté)
  • PADDST 1 : Réhabilitation des routes (en cours d’exécution)
  • PAFTP : Appui à la formation professionnelle (en cours d’exécution)
  • CAON III (déjà exécuté)

3 conventions de financement à signer fin 2013, dont

  • PREEEPEC : Appui à l’encadrement de l’éducation
  • PADDST 2 : Deuxième programme de réhabilitation des routes

D’autres aides budgétaires :

  • Énergie solaire à Mohéli
  • Adduction d’eau à Domoni

Téléchargez le discours de l’Ambassadeur au format PDF :

PDF - 28.9 ko
(PDF - 28.9 ko)

Dernière modification : 17/05/2013

Haut de page