L’Agence Française de Développement finance la construction du pôle Mère-Enfant à El-Maarouf

JPEG - 267.1 ko
Construction du pôle mère-enfant - Démolition et terrassement du site Kambi AFD

Le 1er avril 2016, le Vice- Président en charge du Ministère de la Santé a tenu une conférence de presse à l’hôpital El-Maarouf à Moroni, en présence de l’Ambassadeur de France et du Directeur de l’AFD en Union des Comores. Ce point de presse avait pour objet d’informer et d’échanger avec les journalistes comoriens sur le déroulement du projet de construction d’un Pôle Mère-Enfant en remplacement de la maternité du CHN El-Maarouf, conçu pour améliorer les conditions de travail des praticiens et d’hospitalisation des patients.

Le projet, entièrement financé par l’AFD à hauteur de 2,5 M €, dont 1 M€ pour l’achat d’équipements, vise à la construction d’un centre moderne d’une capacité d’accueil de 40 lits d’hospitalisation avec une perspective d’extension à 60 lits. Le projet comprend notamment des services de consultation, de gynéco/obstétrique et de maternité, des blocs opératoires, des salles de réanimation et d’échographie. Les travaux concerneront également la réhabilitation du service de néonatalogie.

JPEG - 221 ko
L’Ambassadeur de France Monsieur Robby Judes lors de la conférence de presse à l’hôpital El-Maarouf. Kambi (AFD)

Ce centre de référence pour les Comores en termes de santé productive permettra de traiter les cas d’accouchement les plus compliqués et de réduire le taux de mortalité maternelle aujourd’hui estimé à 172 décès/100 000 naissances, et celui de mortalité infantile évalué à 36 pour 1 000 naissances.

La phase préparatoire du site commencera par la démolition de l’ancienne maternité afin de permettre le démarrage des travaux de construction des nouveaux bâtiments à partir du 3ème trimestre 2016 . Ils dureront 15 mois.

L’action envisagée est une composante d’un vaste programme d’appui au secteur de la santé, dont la 1ère phase a démarré en 2007 par le PASCO 1. Avec la signature en janvier 2016 de la convention de financement du PASCO 3, le volume d’engagement des programmes PASCO s’élève à 25 M €, confirmant ainsi l’importance que la coopération française accorde au secteur de la santé aux Comores.

Dernière modification : 07/04/2016

Haut de page