L’Ambassade de France poursuit son engagement pour les soins des détenus en Union des Comores

Depuis 2018 l’Ambassade de France est partenaire de l’ONG Caritas, qui assure une permanence hebdomadaire à la maison d’arrêt de Moroni, pour garantir aux détenus la possibilité de consulter et d’avoir accès à des soins gratuits. En 2020, il a été convenu d’élargir l’intervention à Anjouan et Mohéli.

Chaque année, la France s’engage à soutenir des projets pour garantir l’accès des populations vulnérables à leurs droits. Les services français renouvellent leur volonté de travailler en partenariat avec l’administration comorienne et des organisations spécialisées, pour améliorer l’accès au droit et aux services de justice, soutenir les capacités d’action de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDHL), ou travailler aux côtés des catégories de population les plus vulnérables. L’ambassade de France soutient depuis 2018 l’ONG Caritas dans sa volonté d’assurer une permanence médicale au sein de la maison d’arrêt de Moroni ; l’ONG a pu, grâce au soutien français, proposer aux détenus d’avoir accès à des soins gratuits dispensés par une équipe de médecins et d’infirmiers ; elle a également pu réhabiliter l’infirmerie de la prison et construire un nouveau bloc sanitaire. Cette année, l’ambassade de France a décidé de renouveler son soutien à l’ONG pour lui permettre d’étendre ses services aux autres maisons d’arrêt de Mohéli et d’Anjouan, contribuant à hauteur de 44 000 euros à ce projet.

Rappelons que l’ambassade de France en Union des Comores est depuis 2019 en partenariat avec le Ministère de la Justice et son administration pénitentiaire, pour développer un projet de renforcement de capacités de l’administration judiciaire et pénitentiaire et des corps spécialisés ; ce projet d’un million d’euros, mis en œuvre par le groupement d’intérêt public Justice Coopération Internationale, opérateur du ministère français de la Justice, intègre dans ses perspectives un meilleur accès aux droits des populations carcérales, et l’amélioration des conditions de détention et de réinsertion.

L’ambassade de France remercie l’ONG Caritas et ses équipes pour leurs efforts et leur engagement en faveur des détenus, et renouvelle aux autorités ses vœux de meilleure collaboration pour défendre les personnes les plus vulnérables.

Dernière modification : 30/06/2020

Haut de page