L’Union des Comores intègre le Partenariat mondial pour l’éducation

JPEG
© Fabien Olivier

L’ Ambassadeur de France, M. Philippe LACOSTE, et M. Alessandro Mariani, Délégué de la Commission de l’Union Européenne, ont cosigné, mardi 12 février 2013, la lettre d’engagement du Plan Intérimaire pour l’éducation, en présence des principaux acteurs de l’éducation aux Comores. L’ Union des Comores a ainsi intégré le Partenariat mondial pour l’éducation (PME), grâce auquel 1,5 milliard de KMF seront alloués au secteur éducatif entre 2013 et 2015. L’adoption de ce plan d’action marque ainsi la volonté de l’Union des Comores de développer une éducation de qualité et accessible à tous.

JPEG

La France & l’éducation pour tous

Avec l’adoption des Objectifs du millénaire pour le développement en 2000, la communauté internationale s’est concentrée sur la scolarisation primaire universelle et la parité.

C’est pour aider les pays les plus pauvres à atteindre ces buts que la France a activement participé à la création du Partenariat mondial pour l’éducation (PME, ex-Fast Track Initiative) en 2002.
Il rassemble aujourd’hui 53 pays en développement et répond à une double logique : inciter les bailleurs de fonds à augmenter leur aide et inciter les pays en développement à bâtir des politiques sectorielles cohérentes tout en augmentant la part des ressources nationales allouées à ce secteur.

JPEG

La contribution de la France au PME est de plus de 23 milliards de KMF sur la période 2011-2013. Deux experts français sont par ailleurs mis à disposition du secrétariat de l’institution, placé auprès de la Banque Mondiale à Washington.


LE PARTENARIAT MONDIAL POUR L’ÉDUCATION EN CHIFFRES

1 330 milliards de KMF engagés pour l’éducation depuis 2002.

22,8 millions d’enfants supplémentaires scolarisés.

37 000 salles de classe construites.

218 millions de manuels scolaires fournis.

413 000 enseignants formés.

© MAE 2012

Dernière modification : 18/02/2013

Haut de page