L’atelier de couture et broderie de Ouani a ouvert ses portes !

L’atelier de couture et broderie de Ouani (Anjouan) a officiellement ouvert ses portes le mercredi 18 avril 2012 en présence de M. l’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, ainsi que de M. le Commissaire chargé de l’Education à Anjouan, représentant le Gouverneur de l’île autonome d’Anjouan.

JPEG

A l’initiative de « Maoitoinia », association féminine regroupant plus de 500 femmes de différentes localités d’Anjouan, ce projet de mise en place d’une unité de production couture et broderie a su retenir l’attention de l’Ambassade de France qui a financé cette réalisation à hauteur de 43 417,14€ (69% du budget total) favorisant ainsi l’insertion de la jeunesse et de la femme, composante majeure du dispositif du Fonds Social de Développement.

JPEG

A Anjouan la couture est une activité courante. Chaque foyer possède en moyenne une machine à coudre pour les petits travaux de couture. Dans la région de Ouani, une trentaine de couturiers et couturières exercent le métier de manière semi professionnelle et de façon individuelle. Cet atelier va permettre de professionnaliser et former des jeunes filles déscolarisées et des femmes sans emploi aux métiers de la couture et de la broderie. L’installation d’une boutique stimulera la vente des produits finis.

.

Cette réalisation a pour vocation de créer des activités génératrices de revenus tout en valorisant les produits locaux. Elle doit également permettre de fédérer les personnes ressources (couturiers/couturières) autour d’un savoir-faire (couture et broderie), afin d’assurer la promotion et le développement de l’artisanat local en améliorant la rentabilité et visibilité de ces produits à travers un réseau de commercialisation (relais avec la Vitrine de la Femme Anjouanaise à Mutsamudu, le Réseau National Femme et Développement, etc).

Dernière modification : 26/12/2013

Haut de page