Lancement du nouveau pôle mère-enfant du CHN El-Maarouf et remise d’une ambulance à Caritas

Le samedi 5 juillet 2014, le Vice-Président en charge du Ministère de la Santé, de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Promotion du Genre, Dr. Fouad Mohadji, et l’Ambassadeur de France, M. Philippe Lacoste, ont tenu une conférence de presse dans le cadre du lancement du projet « pôle mère-enfant  » du Centre Hospitalier National (CHN) El-Maarouf.

JPEG

M. l’Ambassadeur a expliqué aux journalistes en quoi consiste le programme PASCO 2, programme grâce auquel ce projet de pôle mère-enfant a pu être financé. En effet, la troisième composante de ce programme vise à renforcer les services de santé aux Comores. Un effort particulier sera consenti en faveur du CHN El-Maarouf. La maternité de ce centre hospitalier sera reconstruite (budget : 1,5 million d’euros) et équipée (budget : 1 million d’euros). L’objectif est aussi par un développement de l’offre de recentrer cet établissement sur son rôle de centre de référence où sont traités les cas les plus difficiles. Le nouveau pôle mère-enfant qui devrait être terminé en 2017, comprendra au départ 42 lits et pourrait se voir, par la suite, doté de 18 lits supplémentaires. A l’occasion des travaux, le centre adjacent de néonatalogie sera entièrement rénové.

Le Dr. Fouad Mohadji a mis en avant le fait que M. l’Ambassadeur a eu l’occasion de visiter le CHN El-Maarouf et de voir les conditions difficiles dans lesquelles les femmes accouchent. Le futur pôle devrait permettre la réduction de la mortalité naturelle et infantile. Le Vice-Président a exprimé sa reconnaissance pour la coopération franco-comorienne dans le domaine de la santé, puis a déclaré « il faudrait que nous puissions évoluer vers une prise en compte des problèmes de santé par l’ensemble des politiques nationales ».

JPEG

Les journalistes qui se sont déplacés pour l’occasion ont ensuite eu l’opportunité de poser leurs questions, insistant notamment sur l’accès aux soins pour les plus démunis.

Suite à la conférence de presse, les autorités se sont déplacées à Caritas Comores pour la remise d’une ambulance venant du Centre Hospitalier de Mayotte.

Le Secrétaire Général de Caritas, le Vice-Président en charge du Ministère de la Santé ainsi que l’Ambassadeur de France ont prononcé un discours. Dr. Fouad Mohadji a souligné la bonne coopération qu’il existe entre les Comores et la France dans le domaine de la santé : « la santé n’a pas de frontière ». Il a remercié la France pour cette ambulance qui permettra de transférer des malades des centres de santé vers des établissements hospitaliers. Elle sera mise à disposition des autres structures moyennant contribution aux frais.

JPEG

Dans son discours, l’Ambassadeur a souligné qu’un système sanitaire performant devrait fonctionner en réseau, des centres de santé de terrain aux hôpitaux régionaux et nationaux en fonction des besoins du malade. Des moyens de transport adéquats étaient nécessaires. Cette ambulance qui fait partie d’un lot de trois offertes par le Centre Hospitalier de Mayotte y contribuerait.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 05/08/2014

Haut de page