Le concert du prix RFI à l’Alliance Française

JPEG

La lauréate du prix découvertes RFI 2011, Sia Tolno, s’est produite mercredi 5 avril à l’Alliance Français de Moroni. Le concert s’est déroulé en extérieur devant plus de deux cents personnes qui ont pu apprécier les talents vocaux exceptionnels de la guinéenne. Organisée par RFI et l’Institut Français, cette grande tournée africaine est prévue sur trois mois et demi dans plus d’une vingtaine de pays (Bénin, Ghana, Tchad, Cameroun, Gabon, Afrique du sud, Ethiopie, Soudan, Madagascar, Sénégal ...). Sia Tolno, accompagnée de talentueux musiciens et de ses deux choristes, a chanté les morceaux de son second album My Life. En fin de concert, lors du rappel, elle a interprété, à l’attention toute particulière du public comorien, une chanson française d’Edith Piaf « Dans ma rue ».
L’avis unanime du public à la sortie : « Un pur enchantement ! »

Article du trait d’union

Après Eh Sanga paru en 2009, My Life est le second album de la chanteuse guinéenne Sia Tolno pour le label Lusafrica. Autant préciser que la « vie » dont s’inspire ce disque n’a rien d’un long fleuve tranquille : elle passe son enfance à Freetown en Sierra Leone dans un environnement familial violent, puis forcé à l’exil suite à une guerre civile, elle découvre la rude vie des cabarets de Conakry.

Le vécu de Sia Tolno est assez exceptionnel pour que ce disque le soit aussi , comme exceptionnels sont ses talents vocaux qui ne sont pas sans évoquer ceux de Miriam Makeba, Nina Simone ou Tina Turner. Les 12 chansons proposées sur ce recueil ont été enregistrées à Conakry dans le studio de Mory Kanté avec le groupe de musiciens qui accompagne Sia sur scène. Les arrangements ont été réalisés par François Bréant, connu pour avoir déjà produit deux grands noms de la musique africaine, Thione Seck et Salif Keita.

My Life est le concentré de l’existence bousculée de cette femme qui se rêvait avocate et dont certaines chansons recèlent la fougue et la flamboyance de plaidoiries, en faveur de la condition féminine en Afrique, pour la protection de l’enfance, contre tous les abus de pouvoir, domestiques ou à plus grande échelle. Mais on y découvre également des chansons d’amour interprétées par une artiste à la sincérité radicale, dont le cœur est, selon ses mots, « sans réserve ».

Situé à un carrefour culturel où se rejoignent les langues africaines kissi, mendi, soussou, mais aussi l’anglais et le créole, où convergent musique mandingue, chants de la forêt, funk ou rumba, My Life est une tranche de vie qui célèbre la vie. Et c’est la plus belle des revanches que pouvait s’offrir cette femme qui a su convertir de douloureuses expériences en moments de joie intense et en pures émotions.

JPEG

Sia Tolno s’est produite en première partie de Cesaria Evora au Grand Rex (novembre 2009), puis sur la scène de la Bellevilloise, à Paris.

Visitez le site du Réseau des Alliances Franco-Comoriennes en cliquant ici

Dernière modification : 17/04/2012

Haut de page