Le ministère français de l’Intérieur offre deux ambulances à l’Union des Comores.

En 2011, le Ministre de l’Intérieur avait personnellement promis et initié le don de 2 ambulances en faveur de l’Union des Comores.

JPEG
JPEG

Ces deux véhicules sont arrivés le 16 juillet à Moroni et ont été gracieusement transportées, depuis la France, par le groupe Bolloré ("Moroni-Terminal") que cette ambassade remercie pour la générosité de son geste.

M. François POTIN, DG de Moroni-Terminal avait bien voulu honorer cette cérémonie de sa présence ; il était accompagné de Mlle FOLNY, Directrice Administrative et Financière.

JPEG
M. François POTIN, DG de Moroni-Terminal accompagné de Mlle FOLNY, Directrice Administrative et Financière. - JPEG

Une brève cérémonie de remise officielle par l’Ambassadeur de France au Directeur de Cabinet de S. Exc. M. le Ministre de l’Intérieur, a été organisée dans la cour de l’ambassade le 26 juillet.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Y assistaient également le Colonel Ismaël MOGNE DAHO, DG de la Sécurité Civile et le Lieutenant Iliassa Idjabour, Directeur du COSEP,

JPEG
JPEG

accompagnés d’une petite équipe de sapeurs-pompiers et de plusieurs invités.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Opérations de prise en mains sous la houlette du Colonel MÜLLER, Attaché de Sécurité Intérieure.

JPEG
JPEG

Coopération bilatérale en matière de protection civile.

En février 2012, réalisation de l’action de coopération technique : 3 Sapeurs-Pompiers + 1 S-P « mécanicien » étaient venus de Mayotte pour former leurs confrères comoriens à l’emploi des fourgons-pompes offerts par le Qatar ; le mécanicien avait contrôlé les véhicules et les systèmes de pompage.

Prochainement, en octobre 2012 , une action de coopération est à nouveau prévue pour assurer le même type de formation mais cette fois, de façon complémentaire, dans les deux autres îles d’Anjouan et de Moheli.

Depuis 2010, la coopération en matière de protection civile s’appuie de manière exemplaire sur un partenariat COMORES-MAYOTTE et au-delà des actions financées par Paris, d’autres actions sont réalisées aux Comores ou à Mayotte grâce à un financement régional accordé par la préfecture de Mayotte.

Cette coopération régionale est un modèle dont il convient de s’inspirer pour l’étendre dans le domaine de la Sécurité Intérieure (la mission du GIR de Mayotte en juin dernier en est un premier exemple).

En 2013, 3 actions ont été proposées au budget :

  • pour envoyer cette fois en stage à l’École Nationale des Officiers de Sapeurs-Pompiers de la Protection civile, 2 officiers de S-P comoriens et
  • pour organiser une mission d’audit de la DGSC en s’appuyant sur l’expertise du SDIS de Mayotte.

Dernière modification : 27/07/2012

Haut de page