Les Tirailleurs Comoriens à l’Honneur

Le mardi 30 juin, l’Ecole Française Henri Matisse a organisé une cérémonie pour honorer les Tirailleurs Comoriens de la Grande Guerre. Cette cérémonie a permis de remettre aux autorités française et comorienne un ouvrage retraçant l’histoire des tirailleurs comoriens engagés dans les régiments malgache et somalis en 14-18.

JPEG

Depuis 2013, les élèves de 3ème et de CM2 encadrés par leurs enseignants Mme Lepage, M. Douay, Mme Gateau, directrice du primaire et M. Drault, coordinateur de l’ouvrage, mènent un travail de recherche pour commémorer le centième anniversaire de la Première Guerre Mondiale. Leurs efforts ont permis la réalisation d’une exposition « Force Noire » à l’Alliance Française en 2014, et la publication de cet ouvrage rappelant l’histoire des tirailleurs comoriens partis combattre dans les tranchées françaises. Cette action pédagogique subventionnée en partie par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, a suscité de nombreuses recherches auprès des familles de l’école Henri Matisse, de l’école Abdulhamid et du ministère Français de la Défense et des Anciens Combattants.

JPEG

Les élèves se sont considérablement investis pour mener ce projet qui met en lumière le patrimoine comorien. Ils ont pu recenser leurs ascendants engagés et récupérer des témoignages et des objets (photos, médailles, récits, uniformes, …). La citation de George Clémenceau « La France est la frontière de la Liberté », démontre que les tirailleurs comoriens n’ont pas démérité et sont toujours montés au front avec courage et fierté, combattant avec ardeur pour la République. Ce livre symbolise donc l’histoire commune de la France et des Comores, pays amis par la fidélité et le sacrifice. Il cultive le souvenir de ces soldats qui se sont dévouées et sacrifiés pour une terre qu’ils ne connaissaient pas, afin d’assurer aux générations futures un monde meilleur.

JPEG

Mme Le Roy, proviseur de l’école et M. Drault, coordonateur de l’œuvre ont tenu à remercier les partenaires, l’Ambassade de France, le lycée Abdulhamid, l’université des Comores, le CNDRS, l’Association des Anciens Combattants, l’Alliance Française de Moroni, les descendants du Prince Saïd Houssein, de Djoumanba Soihili et d’Hamadi Karihila ainsi que M. Deroo et M. Champeaux sans lesquels, ce projet n’aurait jamais vu le jour.

JPEG

L’Ambassadeur de France, M. Robby Judes a reconnu la qualité du travail et la rigueur historique. A la clôture de la cérémonie, il en a profité pour féliciter « Tous les acteurs de ce projet qui participent inlassablement à la transmission de la mémoire aux jeunes générations ».

L’ouvrage est disponible au secrétariat de l’école française Henri
Matisse au tarif de 13 000 kmf

JPEG

Dernière modification : 02/07/2015

Haut de page