Microfinance : Convention de crédit d’un million d’euros entre l’AFD et les SANDUK d’Anjouan

JPEG

Le 26 Octobre 2011, le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), Monsieur Jean-François Vavasseur, a signé avec le Président de l’Union Régionale des SANDUK d’Anjouan, Monsieur Kamardine Daoud, une convention de crédit pour un montant de 1 000 000 euros (environ 490 millions de francs comoriens), en présence de l’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, Monsieur Philippe Lacoste.

.

La mise en place de cette ligne de crédit vise à accroître le volume des prêts accordés par le réseau des SANDUK d’Anjouan. Ce nouvel appui doit ainsi soutenir les efforts de professionnalisation et de développement de cette institution de microcrédit. A terme, il devrait permettre :

.

- de favoriser le développement d’une offre de crédits productifs, dans de nombreux secteurs d’activité : artisanat, pêche, agriculture, services, etc…

- d’encourager le respect des bonnes pratiques de refinancement des caisses du réseau.

- de soutenir la structuration financière des SANDUK d’Anjouan dans une phase de forte croissance.

.

Ce financement entre dans le cadre des engagements forts pris par le Président de l’Union des Comores, Monsieur Ikililou Dhoinine, et son Gouvernement, en faveur de la finance inclusive.

.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, l’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores a rappelé l’implication de la France aux Comores dans le secteur de la microfinance. Il a également salué les efforts consentis par l’ensemble des acteurs impliqués dans le secteur.

.

« Par ce nouveau soutien à l’Union Régionale des Sanduk d’Anjouan par l’intermédiaire de l’Agence Française de Développement, la France montre toute l’importance qu’elle attache au secteur de la finance inclusive, porteur de progrès économique et social. Mais elle n’aurait pas pu le faire sans le soutien actif des autorités comoriennes, le sérieux des équipes des Sanduk d’Anjouan à tous les niveaux, et la confiance des populations. C’est ce contexte favorable qui permet aujourd’hui de franchir cette nouvelle étape et qui nous permettra d’aller demain encore plus loin. »

.

Retrouvez l’intégralité du discours de Monsieur l’Ambassadeur sous format PDF

PDF - 76.8 ko
(PDF - 76.8 ko)

.

A noter que cette signature intervient trois semaines après l’inauguration du nouveau siège d’une autre institution de microcrédit, la MECK de Moroni (lien vers l’article en question), dans le cadre également d’un financement de l’Agence Française de Développement. L’ensemble de ces actions témoigne donc bien des nombreux efforts engagés par la France pour soutenir ce secteur essentiel au développement de l’Union des Comores et à l’amélioration des conditions de vie de la population.

.

L’Union Régionale des SANDUK d’Anjouan

.

Créée en 1993 avec le soutien de l’AFD, cette institution de microfinance regroupe aujourd’hui plus de 50.000 usagers, dont 19.000 membres sociétaires répartis dans les 39 caisses affiliées. Les femmes représentent 37% des adhérents au réseau.
L’Union Régionale des SANDUK d’Anjouan enregistre une épargne d’environ 12 millions d’euros (6 milliards de francs comoriens) et octroie des crédits pour un montant total de près de 8 millions d’euros (4 milliards de francs comoriens).

Dernière modification : 01/11/2011

Haut de page