Microfinance : Inauguration des nouveaux locaux de la MECK-Moroni

En présence du Président de l’Union des Comores M. Ikililou Dhoinine, du Vice-Président M. Mohamed Ali Soihili, de plusieurs ministres et de nombreuses personnalités notamment du monde des finances, M. l’Ambassadeur de France a participé ce jeudi 06 octobre 2011 à l’inauguration de l’extension du siège de la Mutuelle d’épargne et de crédit de Moroni.

JPEG

L’extension des locaux et l’équipement de cet organisme de microcrédit ont été cofinancés par l’AFD (Agence Française de Développement, organe pivot de l’aide publique française au développement) à hauteur de 136 000 euros, dans le cadre d’un projet de professionnalisation et d’extension des activités de la Caisse. La réalisation de ce projet illustre ainsi la volonté de la France de soutenir la création et le renforcement des institutions financières décentralisées dans les pays en voie de développement.

.

Organisme de microfinance mutualiste, le réseau des MECK permet en effet d’offrir aux populations habituellement exclues du système bancaire un réel moyen d’accès au crédit, afin de favoriser l’amélioration des conditions économiques et sociales de nombreux Comoriens.

.

Dans son discours, l’Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores, Monsieur Philippe Lacoste, a ainsi rappelé l’engagement de notre coopération dans ce domaine :

.

La micro-finance constitue un levier important du développement économique et de la lutte contre la pauvreté. En effet, en permettant à des personnes modestes de réaliser des investissements, ces dispositifs leur permettent d’accroître leurs revenus et ainsi d’améliorer leur situation personnelle, celle de leur famille et celle du pays tout entier.

La France, grâce aux actions menées par l’Agence Française de Développement, est active dans ce secteur depuis longtemps. Aux Comores, ses projets en la matière ont commencé en 1993. Elle a notamment été à l’origine de la mise en place du réseau des Sanduk, puis à partir de 2000, elle a soutenu celui des Meck. Au total, les apports financiers ont été significatifs puisqu’ils sont estimés à environ 2,6 milliards de Francs comoriens.

Aujourd’hui, la micro-finance aux Comores représente près du tiers des crédits octroyés dans le pays ce qui est considérable.

[…]

En soutenant ce projet, la France confirme l’importance qu’elle attache au secteur de la finance inclusive aux Comores. Celui-ci permet de soutenir le tissu productif grâce à l’apport de très petites entreprises et de progresser sur la voie de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement. En un mot, nous sommes fiers de ce que nous avons pu apporter à la Meck-Moroni et lui souhaitons plein succès dans les années à venir.

JPEG

Retrouvez l’ensemble de son discours en format PDF :

PDF - 75.1 ko
(PDF - 75.1 ko)

.

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ikililou Dhoinine a également affirmé qu’ « au-delà de l’inauguration, nous [étions] venus témoigner de notre attachement au bien-être des Comoriens et notre détermination à accélérer la lutte contre la pauvreté dont le microcrédit est, aujourd’hui, l’un des instruments majeurs. »

JPEG

La Meck-Moroni

Créée en 1996, la Meck-Moroni a été parmi les premières du réseau à être mise en place et représente aujourd’hui plus de la moitié du réseau, en termes de nombre de membres et en termes d’actifs et de portefeuille. Sa localisation, son environnement, et la politique menée par ses élus et la direction, lui ont permis de connaître une croissance rapide, particulièrement au cours des dernières années. A fin 2010, la caisse enregistrait 27 000 sociétaires, avec un montant de dépôts et d’épargne évalué à près 12.8 millions d’euros, pour 7 million d’euros d’encours de prêts environ.

Dernière modification : 12/10/2011

Haut de page