Mission Mars 500

Objectif : simuler une mission vers la planète rouge 520 jours durant, pour étudier principalement les conséquences du confinement de l’équipage sur la psychologie et le comportement de ses membres mais aussi les éventuelles répercussions médicales sur l’organisme humain.

  • A peine foulé le sol virtuel de la planète rouge, en direct de Moscou, les membres de l’expérience Mars 500, dont le Français Romain Charles, ont rejoint leur module simulant un vaisseau spatial. Libération attendue début novembre après un voyage immobile de 520 jours !
  • Sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA), Romain Charles, un ingénieur de 31 ans, responsable qualité dans une entreprise de Saint-Malo, cité portuaire de l’Ouest de la France, est le seul Français d’un équipage international de six personnes (trois Russes, un Chinois et un Italo-Colombien) participant à la mission Mars 500, organisée par l’Institut russe des problèmes biomédicaux (IBMP) en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ESA).

L'équipage prêt à embarquer - JPEG

Visiter la page web

PDF - 144.3 ko
(PDF - 144.3 ko)

Dernière modification : 06/08/2011

Haut de page