Mission médicale à Domoni, Anjouan.

L’association « Médecins de l’Océan Indien », venue avec 6 tonnes de matériel, a effectué une mission humanitaire médico-chirurgicale et dentaire à Domoni, Anjouan, du 25 mars au 3 avril 2014.

Cette opération, financée par le Conseil Général de la Réunion, était la huitième de Médecins de l’Océan Indien sur le sol comorien, la première ayant eu lieu en 1992 sur l’île de Mohéli ; et la soixante-sixième de l’histoire de l’O.N.G.

L’équipe était composée de 36 personnes, toutes bénévoles, qui ont soigné gratuitement environ 8000 patients durant leur mission.
Elle était scindée en deux groupes :

- Une délégation hospitalière, composée de médecins spécialisés dans les domaines de la chirurgie, de l’ophtalmologie, de l’optique, de l’O.R.L., de la cardiologie, de la gastro-entérologie et de l’échographie, qui a travaillé exclusivement au centre hospitalier de Domoni.

- Une délégation itinérante, composée de médecins généralistes, d’un pédiatre ainsi que de quatre chirurgiens-dentistes, qui s’est déplacée dans Domoni et ses bourgades périphériques.

Cette mission humanitaire comprenait trois volets : un volet curatif, un volet de médecine préventive sous la forme de campagnes d’hygiène bucco-dentaires ciblées sur écoles primaires, et un volet d’enseignement destiné aux équipes médicales anjouanaises. Elle s’est concentrée sur la région de Domoni et du Nioumakelé.

JPEG

Le mercredi 9 avril 2014, une conférence de presse a été organisée par l’Ambassade de France, à l’hôtel Crystal Itsandra, en présence de Mme Francy Degardin, Première conseillère, de M. Pierre Laye, Chef du service de coopération et d’actions culturelle et de M. Patrick Benard, Chargé de mission « coopération » au Conseil Général de La Réunion. Cette conférence de presse était animée par le Dr. Firoze Koytcha, Président de l’association « Médecins de l’Océan Indien », qui a dirigé la mission médicale à Domoni.

JPEG

Selon lui, cette mission a été une des plus pénibles de l’histoire de l’O.N.G. En effet, les conditions de travail étaient très difficiles : coupures de courant, mauvaises conditions météorologiques (passage du cyclone Hellen), difficultés liées au transport de matériel, etc.

Cependant les objectifs fixés au départ (soigner entre 6000 et 8000 patients) ont été atteints, puisque ce sont exactement 7690 personnes qui ont été traitées durant la mission, « je suis pleinement satisfait du travail accompli » a-t-il déclaré à la presse. Au total, les médecins ont pratiqué 5 opérations en O.R.L., 79 en ophtalmologie et 63 en chirurgie générale.

De plus, il a tenu à rendre hommage à la collectivité territoriale du Conseil Général de la Réunion avec qui l’association travaille depuis plus de 20 ans et qui a souhaité, depuis l’année dernière, renforcer sa collaboration avec l’Union des Comores.

Le Dr. Koytcha a également félicité l’Ambassade de France et l’Agence Française pour le Développement pour les travaux effectués à Mremani ainsi qu’à l’hôpital de Domoni, que l’on pourrait qualifier, selon lui, « d’un plateau technique 5 étoiles ».

JPEG

JPEG

Dernière modification : 14/04/2014

Haut de page