Nouveau drame en mer

Ce dimanche 20 mai 2012, à 09 heures 30, les autorités de Mayotte ont été informées qu’une embarcation de type « Kwssa-Kwassa » avait chaviré au Sud-ouest de Mayotte, à hauteur du site de Ngouja. Le plan de secours maritime (SECMAR) a été déclenché sans délai.

L’hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Mayotte s’est immédiatement rendu sur les lieux avec des plongeurs de la gendarmerie pour porter secours aux naufragés. Il a rapidement été rejoint sur site par les vedettes de la brigade nautique de la gendarmerie de Pamandzi, de la gendarmerie maritime, et de la Marine Nationale.

Selon les premiers renseignements recueillis, l’embarcation a chaviré le samedi 19 mai 2012 vers 17 heures, avec à son bord 39 passagers dont 4 enfants venant de l’île d’Anjouan (Comores).

L’opération de secours a permis de recueillir 19 rescapés qui ont été conduits à l’hôpital de Mamoudzou pour y bénéficier de soins médicaux. 15 personnes sont malheureusement portées disparues et 5 corps ont été découverts (2 adultes et 3 enfants).

Les recherches se sont poursuivies toute la journée de dimanche, jusqu’à la tombée de la nuit. Elles ont repris ce lundi pour secourir d’éventuels rescapés ou repêcher les corps. Une enquête judiciaire a été ouverte par le Procureur de la République de Mayotte et a été confiée à la section de recherches (SR) de la gendarmerie et au groupe d’intervention régionale (GIR) de Mayotte.

Il s’agit du 5ème naufrage de Kwassa Kwassa depuis le début de l’année.

Dernière modification : 21/05/2012

Haut de page