Programme Franco-japonais pour le développement durable aux Comores

JPEG
21 JANVIER 2015 – Programme Franco-japonais pour le développement durable aux Comores : sélection des premiers bénéficiaires

JPEGCe programme expérimental, doté de 200 000 dollars sur la période 2015-2017 et lancé en octobre dernier, découle d’une initiative commune des Comores, du Japon et de la France. L’objectif est de renforcer les actions entreprises dans le cadre de la Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques – communément appelée « COP 21 », conférence qui s’est déroulée à Paris fin 2015.

Le PFJDD s’adresse à des organisations de la société civile spécialisées dans le domaine de l’environnement, mais également à trois communes pilotes pour la période 2015-2016 : Moroni, Fomboni, et Mutsamudu. Le programme a pour but de favoriser des initiatives dans les domaines suivants : gestion et réhabilitation du patrimoine forestier, gestion et valorisation des déchets. Ce programme reflète l’engagement des gouvernements comorien, japonais et français à faire évoluer positivement la lutte engagée contre les méfaits du changement climatique.

JPEGLes projets reçus ont été examinés conjointement par la Direction de l’Environnement, les Ambassades du Japon et de France. Deux projets ont déjà été retenus et bénéficient d’un premier financement de la coopération française.
La Commune de Fomboni est ainsi financée à hauteur de 24,6 millions de KMF pour l’appui à la structuration d’un système de collecte, de traitement et de valorisation des déchets ménagers via notamment la création d’un centre d’enfouissement technique, avec l’expertise de l’Association Deux Mains.
L’ONG Dahari a également obtenu une subvention du même montant pour la mise en place d’un modèle de gestion forestière communautaire à Anjouan : ce projet permettra de poursuivre et élargir les actions mises en place pour consolider la gestion de la forêt de Moya, qui pourra servir comme exemple pour le pays en matière de reforestation et de protection de la biodiversité.

Un projet pour la mise en place d’un système de collecte des déchets à Mutsamudu a également été soumis à l’Ambassade du Japon pour étude.

Un second appel à projets sur ce même programme sera lancé à la fin du premier trimestre 2016.

JPEG

Dernière modification : 21/01/2016

Haut de page