SANTE

JPEG

A côté de L’AFD opérateur pivot dans le domaine de la santé de la coopération française, les missions en ce domaine des services de l’ambassade se poursuivent sur :

1. Assurer la vice-présidence du « Mécanisme de Coordination Pays » qui administre les différentes dotations que l’Union des Comores a reçu du Fonds Mondial, tant sur la lutte contre le paludisme que sur le SIDA. Cette mission comprend également l’appui conseil et l’avis sur les requêtes déposées dans le cadre des financements éligibles à « l’initiative 5% sida paludisme tuberculose », gérés par France Expertise International. En 2013, la demande d’expertise technique au titre du Canal 1 de cette initiative, intitulée « Renforcement des capacités des laboratoires et pharmacies des services de santé publics par un appui technique à la direction des établissements de santé publics et privés », retenue en 2012 a pu être effectivement réalisée.

2. Le SCAC poursuit son travail de renforcement des partenariats régionaux et de leur coordination avec les autres interventions tant avec l’Agence Régionale de la Santé qu’avec les hôpitaux de La Réunion et de Mayotte. Il s’agit de suivre la politique conventionnelle entre les autorités régionales et les autorités comoriennes. Pour 2013 les actions ont pour l’essentiel porté sur le soutien à la formation, les analyses anatomo-pathologiques ou encore au profit des « grands brûlés ». En juin 2013, les journées santé France-Comores ont permis aux principaux acteurs de la santé, tant sur Anjouan qu’à la Grande Comore de débattre de la coopération régionale dans ce secteur. A cette occasion la proposition de réfléchir à une restructuration des évacuations sanitaires a été prise.

La conseillère régionale santé, en résidence à Madagascar, a poursuivi autant que de besoin ses missions et a apporté son expertise sur ces dossiers.

Dernière modification : 05/02/2014

Haut de page