Signature d’une convention « Facilité emploi » entre la France et les Comores

Le 4 juin, a eu lieu, dans les locaux du ministère des Finances et du Budget, la cérémonie de signature d’une convention de subvention d’un montant de 4 millions d’euros, dans le cadre de l’initiative « Facilité Emploi » financée par la coopération française via l’Agence Française de Développement (AFD).

JPEG

Soutenir en particulier les activités rurales d’agro-transformation et de conservation afin de contribuer à l’émergence de filières de vente de produits locaux présente un intérêt certain pour un pays comme les Comores. Il est primordial, en effet, de favoriser les opportunités de substitution aux importations sur certains produits présentant un potentiel de production locale, et dont une partie de la consommation domestique est aujourd’hui importée à prix élevé. « Il convient donc d’optimiser les chaînes de valeur, de professionnaliser les acteurs, de les appuyer dans la modernisation de leurs outils de production et dans l’amélioration de la qualité et du potentiel de leurs produits », a déclaré l’ambassadrice de France, à l’occasion de cette signature.

Ali Said Chayhane, ministre des Finances et du Budget, s’est quant à lui félicité de la participation de la France à l’emploi des jeunes comoriens et de sa contribution à la croissance économique du pays.

La Coopération française apporte en effet tout son soutien aux initiatives permettant de venir en appui aux différents secteurs productifs de l’Union des Comores, afin de dynamiser son tissu économique. Proposer une facilité de financement des Organisations de la Société Civile, mais aussi de tous les acteurs identifiés comme ayant la possibilité d’avoir un effet de levier sur l’emploi et la dynamisation d’activités économiques rurales, est donc un choix prioritaire de la France, au travers de l’ensemble de ses programmes d’aide au développement.

Dernière modification : 17/06/2019

Haut de page