Station Energy Comores

JPEG

La société Station Energy Comores est une société créée en mars 2012, suite à un accord de partenariat entre la société française Station Energy Services et la société comorienne Service Inter Elect.

L’entreprise française, basée au centre de recherche de l’Ecole des Mines de Douai fut créé en 2012. Elle développe des solutions innovantes pour répondre aux problématiques d’accès à l’énergie dans les zones isolées des pays en développement. Service Inter Elect, créé en 2009, est spécialisée dans l’installation et la maintenance en électricité de structures industrielles et de logements.

Station Energy Comores développe le solaire mais également les installations et matériels électriques performants. Son directeur, M. Ali Abdou, qui détient 64% de la société contre 36% pour Station Energy Service, est fier d’insister sur la qualité de ses produits, labellisés « Made in France ». Forte d’une dizaine d’employés qualifiés, elle peut intervenir sur plusieurs chantiers synchrones.

La majorité des ventes de Station Energy Comores se déroule en France, où la diaspora comorienne commande et achète le matériel dans les boutiques. L’entreprise basée aux Comores dispose d’un stock de ces mêmes produits. Le système est bien rodé comme nous l’explique son directeur, « un achat réalisé dans la matinée en France est installé dans l’après-midi aux Comores ».

La société ne se cantonne pas uniquement à cet exercice :

-  Elle équipe également en solaire les antennes de l’organisation Caritas, dans les villages reculés.
-  Elle travaille actuellement, en étroit partenariat avec l’ONG Electriciens Sans Frontières (ESF), sur un projet d’équipement de plus de 25 mairies en panneaux solaires. Un modèle pilote est prévu fin 2013 avec la mairie de Ntsoudjini.
-  Des kits solaires spéciaux destinés aux mosquées sont proposés afin d’assurer l’autonomie électrique de ces lieux importants de la vie comorienne.
-  La location de kits solaires frigorifiques (congélateurs) est proposée aux villages dans le but de conserver les denrées alimentaires. L’achat, jugé trop onéreux, le système de location est privilégié comme l’évoque M. Abdou, « permettant de maintenir une conservation optimale des aliments avant leur consommation ou leur acheminement vers la capitale ».
-  La vente d’onduleur pour pallier aux nombreuses coupures de courant figure également sur le catalogue.

La société est en plein développement. Selon son directeur, le choix d’avoir misé sur la qualité du matériel et des services proposés est aujourd’hui payant. L’équipement de grosses infrastructures comme les supermarchés ou l’administration publique comorienne est en cours de négociation.

JPEG

C’est avec cet argument qualitatif que M. Abdou travaille sur le lancement des « stations d’énergie ». Cet ambitieux projet consiste à équiper les villages d’une structure entièrement autonome, grâce à l’énergie solaire, qui proposera la location de batteries, d’emplacement frigorifique ou encore un accès à internet. Financé par la diaspora du village, les associations locales mais aussi des partenaires internationaux, ce projet vise à assurer une autonomie decente aux villages jugés difficiles d’accès. Il s’agit également de promouvoir l’énergie solaire et le développement durable sur l’île et chez ses habitants.
Pour justifier son action, il évoque les coûts d’infrastructures et de transport que représente le raccordement de ces villages à la Mamwe. Il rappelle que la location des « stations d’énergie » alimentées par le solaire serait un pari gagnant pour les deux parties. Son entreprise, quant à elle, s’occuperait d’installer et de maintenir en état les structures.

Quand on lui évoque la concurrence, c’est avec le sourire qu’il répond. Elle ne lui fait pas peur, surtout si cette dernière promeut des produits de qualité, ce qui n’est pas le cas actuellement sur le marché. Pour lui, il faut « imposer du matériel de qualité sinon personne ne voudra entendre parler du solaire ». Ce titulaire d’un Bac+5 en électro-technique va encore plus loin, il dénonce les dangers des matériels provenant de Dubaï ou de Chine. Les risques sont multiples, pour les personnes (incendies), la santé (mauvaise conservation des aliments), mais également pour le confort que la population comorienne est en droit d’attendre. Il demande aux autorités d’intensifier les contrôles de conformité. Il plaide pour l’instauration d’une norme de qualité pour éviter les incidents dus à l’obsolescence des matériels utilisés.

C’est un homme plein d’idées que nous avons rencontré. Il croit au potentiel de son pays. Pour lui, « le développement des Comores passe par sa capacité à conserver l’argent de la diaspora sur le territoire, avec l’achat de matériels aux Comores. C’est également en encourageant l’auto-entreprenariat et le système de franchise que les Comores vont pouvoir prendre leur envol économiquement ».

Contact :

Station Energy Comores

M. Abdou Ali

Bd Kharthala – BP 2196
Moroni Hadoud

Tel : +269.333.35.35 / +269.7739832

Email :abdou.ali@station-energy.com

www.station-energy.com

Dernière modification : 02/01/2014

Haut de page