Un 6ème CLAC pour Anjouan

C’est à Moya, au sud-ouest d’Anjouan, que s’est installé le tout nouveau Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) dans les locaux du CLEJ réhabilités sur cofinancement de l’Ambassade de France et inauguré le 19 avril dernier (réhabilitation et extension d’un étage afin de permettre le développement d’activités nouvelles et notamment l’implantation d’une bibliothèque et salle de lecture)

JPEG

Le lancement du CLAC de Moya a eu lieu le 9 juin 2012 en présence du Ministre de l’Education, de la Directrice de la Culture et de l’Ambassade de France, soit 2 mois après l’inauguration des locaux réhabilités avec le concours de la coopération française à travers son Fonds Social de Développement.

JPEG

Grace aux travaux de réhabilitation, la commune de Moya a pu disposer de locaux habilités pour abriter le 6ème CLAC de l’île d’Anjouan. La concrétisation de ce projet a permis à la nouvelle structure de bénéficier de l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en fond documentaire et matériels audiovisuels et pour l’établissement du CLAC qui est une bibliothèque publique où les adhérents ont accès aux ouvrages, aux journaux et à l’information en général.

L’OIF est une institution fondée sur le partage d’une langue, le français, et de valeurs communes. Les Comores bénéficient de l’appui de l’OIF pour le développement de sa politique nationale de lecture publique.

JPEG

Une synergie entre les CLAC et les autres bibliothèques communautaires permettra une dynamisation du réseau des bibliothèques aux Comores. Il s’agit maintenant pour les CLAC de s’insérer dans le réseau des bibliothèques de lecture publique que le MENRCA souhaite mettre en œuvre, animer et harmoniser sur l’ensemble du territoire. Il rejoindra ainsi toutes les bibliothèques communautaires et les médiathèques des alliances Françaises qui se sont fédérés dans l’association des bibliothécaires des Comores.

JPEG

Dernière modification : 20/06/2012

Haut de page